PhD in France
Offers listWhy France ?F.A.Q.Email AlertsPost an offer
or

Forgot Password ?
Offer Details


Turbidites paleoseismology and seismic potential of the Antilles subduction zone / Paléo-sismologie et potentiel sismogène de la subduction des petites Antilles à partir de l'enregistrement sédimentaire
IFREMER, Plouzané
Géosciences Marines
Geology Geophysics 
Full Description:

ABSTRACT

In the Antilles, the relative seismic quiescence with only two historic subduction earthquakes (1839 and 1843 AD; M~8-8.3) has suggested a low seismic coupling with little ability to produce a great magnitude earthquake. A similar assumption in Sumatra, however, has revealed wrong, as attested by the 2004 and 2005 earthquakes. Great magnitude earthquakes remain unpredictable. To understand their recurrence, occurrence, and spatial and temporal variabilities, time-series
recording numerous events are necessary. As the recurrence may easily outpass the time spans of the historical record, a paleoseismic approach is necessary. Significant advances during the last ~decade allow using the marine sedimentary record to build paleoseismological catalogues spanning the last 10000 years. Submarine earthquakes trigger synchronous and widespread turbidity currents. The detailed analysis of the deposits (turbidites), their content, chronology, and spatial extent allow discriminating between co-seismic and climatic trigger, and thus reconstruct long time-series of earthquakes.

The PhD candidate will use subsurface geophysical data and sedimentary cores collected during the Antithesis (2013-2014) and Caseis (june/july 2016, p.i. Nathalie Feuillet, IPG, Paris) oceanographic cruises offshore the Antilles to: A) constrain the sedimentary transfer axis and turbidite sources, and B) establish a Holocene paleoseismic catalog. The results will then be compared to the subduction parameters (lateral variations of coupling, of convergence obliquity, interplate contact geometry, structural inheritage…) to understand the seismogenesis of the Antilles subduction zone.

The PhD candidate holds a Master degree in marine geology with at least one point of strength in sedimentology (main topic), stratigraphy, geomorphology, seismotectonics. He/she has a strong motivation to work with integrated datasets including sediment cores, bathymetry, seismic
profiles. The candidate will work in a sedimentology / geophysics lab to produce new results and present them in oral and written form. Ideally, the candidate has experience in acquisition of data at sea and in the discussion of integrated datasets.

RESUME

Dans les Antilles, la relative quiescence sismique avec deux uniques séismes de subduction connus (1839 et 1843, M~8-8.3) a longtemps laissé supposer à un faible couplage sismique entre les deux plaques, impliquant un faible potentiel pour générer des forts séismes. La même hypothèse faite à Sumatra s’est avérée fausse, avec l’occurrence des séismes de 2004 et 2005. Les séismes de forte
magnitude (mégaséismes) restent imprévisibles. Pour comprendre la récurrence, l’occurrence, et les variabilités spatiales et temporelles des ces mégaséismes, des séries temporelles enregistrant de nombreux évènements sont indispensables. La récurrence pouvant dépasser largement la durée historique, l’approche paléosismique est nécessaire. Des avancées significatives au cours des derniers ~10 ans permettent d’utiliser l’enregistrement sédimentaire à cette fin. En effet, les séismes sous-marins peuvent générer des courants de turbidité synchrones et à grande échelle. L’analyse détaillée de la sédimentologie de leurs dépôts (turbidites), de leur contenu en fossiles, de leur chronologie, et de leur répartition spatiale permettent de discriminer le déclenchement co-sismique ou non, et ainsi de reconstituer des séries temporelles longues (jusqu’à 10 000 ans) de séismes.

L’étudiant(e) utilisera les données géophysiques superficielles et carottes des campagnes Antithesis (2013-2014) et Caseis (juin/juillet 2016, chef de mission Nathalie Feuillet, IPG Paris) au large des Antilles afin de : A) contraindre les axes de transferts sédimentaires et les sources des turbidites, et B) établir  un calendrier paléosismique holocène. Les résultats seront confrontés aux paramètres liés à la subduction (variations latérale de couplage, d’obliquité de la convergence, géométrie du contact interplaque, héritage structural…) pour comprendre la sismogénèse du contact interplaques des Antilles.

Le candidat recherché doit être titulaire d’un diplôme Master 2 ou équivalent (BAC+5) dans le domaine de la géologie marine et a développé des compétences en sédimentologie (sujet principal) et/ou géophysique, stratigraphie, sismotectonique. Le candidat doit démontrer un intérêt à intégrer des données de carottes de sédiment avec données de nature différente comprenant bathymétrie, profils sismiques CHIRP et multitraces. Le candidat est motivé pour travailler dans un laboratoire de sédimentologie et géophysique pour produire des résultats et les présenter sous forme orale/écrite.
Idéalement, le candidat a acquis expérience dans l’acquisition de données en mer et a une aptitude à travailler sur l’intégration de données.

APPLICATION / DOSSIER DE CANDIDATURE

Application open until Sep 12, 2016 / Please send application through the EDSM website

Candidature ouverte jusqu’au 12/09/2016 / Envoyez votre candidature par le site de
l’EDSM

- https://edsm.univ-brest.fr/fr/recrutements-2016-en-cours

- https://thesesenbretagne.ueb.eu/edsm/theses-2016
(then ‘Sc. de l’Univers’, then ‘IFREMER Geosciences Marines’)

=> UPLOAD as a SINGLE PDF FILE (name_forename.pdf) the following: i) your CV, ii) a motivation letter; iii) your academic record of the last 2 years, iv) any other relevant document.

=> CHARGER UN SEUL FICHIER PDF (nom_prenom.pdf) contenant : i) CV, ii) lettre de motivation, iii) notes de Bac+3 à Bac +5 ou équivalents, iv) toute pièce que vous jugez nécessaire à la valorisation de votre dossier.

ADDRESS FOR PDF FILE UPLOAD / ADRESSE POUR L’ENVOI DU FICHIER PDF

https://thesesenbretagne.ueb.eu/edsm/theses-2016/paleo-sismologie-et-potentiel-sismogene-1/++add++ueb.thesesenbretagne.candidate



Posted on: 29 July 2016Deadline to apply: 12 September 2016Start Date: 01 October 2016 Duration: 36 months
The Fund category is Mixed Funding and the salary is 20-25k€ annual gross
Doctoral School is Marine Sciences in the Bretagne Region.

Please connect to your account to see contact details



Back to offer list

Back to home page


PhD in France Website.
© French Embassy in India, CampusFrance 2014.

Contact us

Related Links